Connect with us

Coupe du Monde 2022 Qatar

Louis Van Gaal évoque le match face à l’Argentine

Louis Van Gaal s’est exprimé en conférence de presse à propos du match opposant les Pays-Bas à l’Argentine en quart de finale de la Coupe du Monde. Découvrez certaines de ses déclarations dans cet article.

 

Le match à venir face à l’Argentine :

« L’Argentine est une équipe de premier plan. Ils ont beaucoup de joueurs très forts. Je pense que notre Coupe du monde commence demain… Je ne veux pas déprécier les équipes nationales que nous avons défiées et battues jusqu’à présent, mais l’Argentine et le Brésil, adversaires probables dans une hypothétique demi-finale, sont à un autre niveau. »

 

Les critiques reçues de la part d’Angel Di Maria :

« Di Maria a-t-il dit que j’étais le pire entraîneur qui l’ait jamais entraîné ? Je suis vraiment désolé. Il est l’un des rares à avoir dit cela et j’en suis désolé. Di Maria est juste un bon joueur pour moi, mais il a toujours eu des problèmes personnels qui ont affecté son jeu. Un manager doit parfois prendre des décisions qui ne vont pas toujours bien avec le joueur et Depay le sait bien, qui était aussi à United à l’époque. Une fois, j’ai mis au banc Memphis, qui est assis à côté de moi aujourd’hui, dans une finale. Croyez-moi, un coach ne prend jamais de décisions sans réfléchir. C’était peut-être une mauvaise décision, mais regardez comment nous nous traitons maintenant. C’est différent, je peux l’embrasser sur la bouche maintenant. »

 

Est-il possible de gagner la Coupe du Monde ?

« Je ne voulais pas être offensant envers le Brésil. C’est une équipe qui nous ressemble beaucoup. Elle a de grandes compétences techniques. Le Brésil reste le grand favori à mes yeux… Je l’ai toujours dit. Cependant, nous aussi nous avons la chance de gagner la Coupe du monde, nous avons une excellente équipe, la meilleure, et elle est différente de toutes les autres. »

 

Son avenir après la Coupe du Monde :

« En général, je pense qu’après la Coupe du monde, j’arrêterai d’entraîner. J’ai choisi d’aller à la Coupe du monde pour le bien du pays. L’équipe nationale en avait besoin et je n’aurais certainement pas reculé. Ensuite, ne dites jamais jamais. Si un défi intrigant se présente à moi, tout peut arriver. Il faut dire que j’ai 71 ans. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Coupe du Monde 2022 Qatar