Connect with us

Coupe du Monde 2022 Qatar

Ces grands footballeurs qui n’ont jamais participé à une Coupe du Monde

Et l’Italie est donc encore passée à la trappe ! Alors que viennent de se terminer les qualifications pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar, le plus gros coup de tonnerre restera l’élimination de la Squadra Azurra, championne d’Europe en titre, face à la Macédoine du Nord, quatre ans après un échec similaire face à la Suède en barrages pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Et voilà donc encore une occasion de manquée pour Gianluigi Donnarumma, considéré comme l’un des tous meilleurs gardiens de la planète, de participer à la Coupe du Monde. Mais que le portier du PSG se rassure, ils sont plusieurs très grands noms du football mondial à être dans le même cas que lui.

Nous aurions aussi pu parler des légendes qui n’ont jamais remporté une Coupe du Monde, comme notamment les collectionneurs de Ballon d’Or Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, pour qui cette édition 2022 sera la toute dernière chance au vu de leur âge, mais avec une cote à 12,00 pour l’Argentine et 16,00 pour le Portugal, il sera bien compliqué pour ces deux stars d’enfin réaliser leur rêve ultime car leurs sélections nationales sont loin d’être favorites. Cependant, la liste serait trop grande et n’avoir jamais gagné une Coupe du Monde est bien moins marquant que de ne jamais y avoir joué. Voici les plus grandes stars à avoir toujours raté cet évènement.

Ryan Giggs/Gareth Bale : Pays de Galles

2 joueurs, 2 stars récentes du ballon rond, mais un même problème, celui d’avoir refusé les avances de l’équipe d’Angleterre et d’être resté fidèle à leur nation de naissance, le Pays de Galles. Le premier a fait les beaux jours de Manchester United et compte de nombreux titres à son actif, mais n’a jamais pu participer à une Coupe du Monde, bien qu’il fut à un penalty transformé de se qualifier pour celle de 1994. Malheureusement, lors du match retour face à la Roumanie, après un 1-1 à l’aller, le penalty, tiré par un autre que lui, fut raté, et la Roumanie s’imposa 2-1 et put aller aux Etats-Unis. Le second est toujours actif au Real Madrid, même s’il joue moins, et a toujours été un guide pour la sélection galloise, notamment lors de l’Euro 2016 où ils atteindront les demi-finales. Mais Bale peut encore espérer se qualifier à la Coupe du Monde 2022 puisqu’ils ne leur restent plus qu’une rencontre à remporter, face au vainqueur du match reporté Ecosse-Ukraine, et le Pays de Galles pourrait donc connaître la deuxième Coupe du Monde de son histoire après l’édition 1958.

Alfredo Di Stéfano : Argentine et Espagne

Voilà une des plus grandes légendes du football qui a joué de malchance pour rater 4 Coupes du Monde pour finir par ne jamais y participer, malgré un changement de nationalité en milieu de carrière justement dans cette optique-là. Di Stéfano, c’est peut-être la première star du football, celui qui guide le Real Madrid lord de ces cinq titres consécutifs en Ligue des Champions de 1956 à 1960 et détenteur de nombreux records seulement battus tout récemment. Mais avec l’équipe nationale d’Argentine, tout va mal car celle-ci décline l’invitation aux Coupes du Monde 1950 et 1954 pour des différences de vue avec les organisateurs. Lassé de cette situation, Di Stéfano, star en Espagne, décide de rejoindre la sélection ibérique, mais là-aussi, rien ne se passera comme prévu. Alors qu’elle est grande favorite de son groupe, l’Espagne ne se qualifiera pas pour la Coupe du Monde 1958, devancée d’un point par l’Ecosse. Et alors que celle-ci se qualifiera tout de même pour l’édition 1962, Di Stéfano se blessera lors d’un match préparatoire et sera donc, pour sa dernière chance, une nouvelle fois absent.

Éric Cantona : France

The King n’a jamais connu la reine des compétitions, la faute à deux joueurs, Emil Kostadinov et Zinedine Zidane. Le plus aimé des Français outre-Manche, pour ses performances et son comportement avec le club de Manchester United, a d’abord été crucifié, comme tout le reste de la France, par le but du Bulgare Kostadinov à la dernière seconde du dernier match des qualifications pour la Coupe du Monde 1994 qui élimina pitoyablement la France malgré un effectif doré. Puis en 1998, l’éclosion de Zidane pousse Cantona hors du groupe France juste avant la Coupe du Monde, et c’est de son canapé qu’il verra le sacre des Bleus dans une compétition où il n’aura jamais joué le moindre match.

George Weah : Liberia

Ballon d’Or en 1995, George Weah est considéré comme le meilleur joueur africain de tous les temps par bon nombre de spécialistes. Mais son amour pour le Liberia, qui lui aura fait refusé les offres de nombreuses sélections européennes, sera fatale à ses envies de Coupe du Monde, le petit pays africain n’ayant jamais été en mesure de se qualifier. Ayant fait les beaux jours de Monaco, du PSG ou du Milan AC notamment, Weah est désormais président du Liberia, preuve de son attachement sincère à ce pays, et cela est sûrement plus beau et plus rare que toute participation à une Coupe du Monde.

George Best : Irlande du Nord

Le meilleur joueur de foot des années 1960 a lui aussi payé sa loyauté à son pays d’origine, l’Irlande du Nord, dans un contexte politique où une migration vers l’équipe d’Angleterre aurait été mal vue bien qu’il fut tenté à plusieurs reprises. Lui-aussi a connu ses plus belles heures avec Manchester United, comme Cantona et Giggs, et lui-aussi a raté la Coupe du Monde de très peu, pour un petit but lors des qualifications pour l’édition 1966. Si l’Irlande du Nord s’est finalement qualifiée en 1982, Best le bien-nommé avait déjà pris sa retraite et perdu donc tout espoir de jamais participer à une Coupe du Monde.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Coupe du Monde 2022 Qatar