Connecte-toi avec nous

Actu

Les mots de Didier Deschamps avant les prochains matchs de l’Équipe de France


L’Équipe de France est de retour après sa finale de Coupe du Monde au Qatar. Les bleus s’apprêtent à jouer deux matchs compliqués, face aux Pays-Bas puis à la République d’Irlande. Didier Deschamps s’est exprimé en conférence de presse avant ces matchs. Découvrez certaines de ses déclarations dans cet article.

 

Le système de jeu de l’Équipe de France :

« Le même système avec Griezmann dans le coeur du jeu ? C’est une option qui a été bonne et qui peut être réutilisée. Antoine a cette capacité de pouvoir être un milieu offensif mais, de par le volume qu’il a, être intégré dans le milieu de terrain. On a fait de bonnnes choses comme ça durant la Coupe du monde, c’est évidémment une option intéressante. Antoine a eu l’occasion de rejouer dans cette position en club, mais aussi comme deuxième attaquant. »

 

Kylian Mbappé capitaine ? 

« On m’a déjà posé la question. Je vais utiliser ces premiers jours pour en discuter avec les premiers joueurs concernés. Kylian fait partie de cette discussion. Vous en saurez plus la prochaine fois que je vous verrai, jeudi. Kylian Mbappé est quelqu’un de très habile dans la communication. Je ne peux pas vous en dire plus, je n’ai pas décidé aujourd’hui. »

 

Réagir après cette finale perdue de Coupe du Monde :

« Je suis en rassemblement, je ne vais pas parler de ce qu’il s’est passé au mois de décembre. C’est dernière nous, ça appartient au passé. Les lendemains de la finale on été différents, certains étaient concernés par leur club, d’autres au repos. L’analyse est importante, on a eu à la faire avec le staff lors d’un séminaire. »

 

Ces deux matchs à venir :

« C’est une journée de transition aujourd’hui, mais le match de vendredi va arriver vite. Il n’y a jamais de marge au niveau international, il faudra être performant d’entrée contre les Pays-Bas. Sur ce stage, on a deux matchs de haut niveau, il faut faire en sorte dès le départ d’être obnubilé par l’objectif de se qualifier, ne pas penser qu’on l’est déjà. Il faudra faire beaucoup d’efforts pour atteindre l’objectif de se retrouver à l’Euro. »

 

La retraite de Raphael Varane :

« Personne n’est à sa place. Je fais en sorte de me mettre à sa place. Il est suffisamment réfléchi, posé, il ne prend pas une décision comme ça du jour au lendemain. Ce n’est pas quelque chose qui me fait plaisir, mais c’est la situation de chacun qui fait qu’on peut prendre une telle décision. Je la respecte. Il y a des exigences dans le foot de très haut niveau. Tout dépend de l’âge auquel vous commencez. Il y a la notion de responsabilité, votre situation privée aussi… Les exigences amènent à de la fatigue, physique ou psychologique. Chaque joueur a un parcours qui peut être différent. Certains continuent jusqu’à 40 ans, pour d’autres ça peut être plus compliqué. »

 

Déclarations via beinsports.fr.

 


Réaction(s)

commentaires

Continuez la lecture

Cliquez pour commenter

Plus d'articles Actu