Troyes au paradis, Metz en enfer
 
 

A une journée de la fin, la Ligue 2 a délivré ses derniers verdicts avec notamment la montée en Ligue 1 de Reims et Troyes, et la descente en National du FC Metz.

5 ans après l’avoir quitté, l’ESTAC retrouve la Ligue 1 grâce à sa victoire 2-0 à Monaco. Les troyens accompagnent donc Bastia et le Stade de Reims déjà quasiment assuré d’accéder à l’élite depuis le milieu de semaine. C’est donc la fête en Champagne, pour la première fois depuis la saison 2005-06, la région comptera deux représentants en Ligue 1. A l’époque, ces derniers étaient Troyes et Sedan qui comme d’habitude depuis plusieurs années, va échouer au pied du podium malgré sa victoire (2-0 contre Châteauroux). Reims quant à lui va regoûter aux joies de l’élite qu’il n’avait plus connu depuis la saison 78-79… une éternité.

Du côté des relégables, si Amiens déjà condamné s’est incliné devant Reims, Boulogne-sur-Mer va de nouveau renouer avec le National 3 ans à peine après avoir connu pour la première fois la Ligue 1. Le troisième club à connaître l’enfer n’est autre que le FC Metz. Une surprise au vu de la première partie de saison des lorrains, 8ème à la trève, cette descente l’est beaucoup moins quand on regarde les performances des hommes de Bijotat depuis le début de l’année 2012. Seulement 2 victoires et une dégringolade au classement jusqu’à cette nouvelle défaite face à Arles-Avignon (1-0), adversaires directe des messins, et qui sauvent donc leur peau en Ligue 2. Le FC Metz, fondé en 1919, n’avait connu que deux championnats depuis sa création, la D1 et la D2. Cette découverte avec le National est peut-être déjà synonyme de fin du professionnalisme dans la cité lorraine…

Résultats de la 37e journée:

Bastia 2-1 Nantes

Amiens 0-2 Reims

Monaco 0-2 Troyes

Guingamp 3-1 Clermont

Sedan 2-0 Châteauroux

Tours 2-1 Le Mans

Lens 1-0 Istres

Angers 2-1 Boulogne

Laval 0-2 Le Havre

Arles-Avignon 1-0 Metz

 

Guillaume Thomas

Continuer la lecture