Contador suspendu deux ans, le cyclisme espagnol au plus mal
 
 

Alberto Contador, grande figure du cyclisme mondial et star nationale, a été suspendu deux ans par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Contrôlé positif au clentuberol en juillet 2010, l’espagnol perd deux sacres des plus importants, à savoir le Tour de France 2010 et le Giro 2011.

Après de nombreuses suppositions et retournements de situations, « l’affaire Contador » prend fin ce lundi. Le coureur espangol n’en finissait plus de faire couler de l’encre après avoir été contrôlé positif lors du Tour de France 2010. L’icône de tout un pays, idole de tous cyclistes, a mis à mal sa réputation et son image. Deux ans de suspension lui ont donc été attribués, mais l’espagnol a déjà purgé six mois en raison du fonctionnement rétroactif de la suspension. Cette nouvelle a crée de vives réactions dans le monde du cyclisme. Clamant sans cesse son innocence et avançant même l’hypothèse d’une « intoxication alimentaire »,  El Pistolero a tout de même couru lors des saisons suivantes, bravant ainsi les critiques. Privé des Jeux Olympiques, il retrouvera un guidon le 5 août 2012. Plus que deux ans de suspension, Contador perd des titres, bouleversant ainsi la hiérarchie du cyclisme mondial : Schleck est sacré vainqueur de la Grande Boucle, édition 2010, et Michele Scarponi remporte le Giro 2011.

Enfin l’Union du Cycliste Internationale (UCI) aimerait infliger une amende au coureur de la formation Saxo Bank : «La formation arbitrale se prononcera ultérieurement et dans une décision séparée au sujet de la demande déposée par l’UCI d’imposer une amende d’au moins 2,485 millions d’euros à Alberto Contador». La portée de cette affaire est dommageable pour la formation de Contador : il met en péril la licence de son équipe. L’UCI «  se prononce sur le maintien ou non de l’équipe (en première division) . En effet, si l’on ne tient pas compte des points apportés par Alberto Contador, soit environ 68% de la totalité des points de son équipe, Saxo Bank est réputée ne plus satisfaire aux critères sportifs pour faire partie ». La répercussion de cette suspension est internationale, et pourrait bien dissuader de nombreux sportifs de passer de l’autre côté de la barrière.

Florian Gautier

Continuer la lecture

Tags