Leicester remporte la Premier League et touche le jackpot

Posté par
mai 12, 2016
billet football

Personne en début de saison ne voyait ce petit club qui avait échappé la saison dernière de justesse à la relégation remporter la Premier League. Ce fut un combat entre David et Goliath, remporté haut la main par David !

Leicester champion

Avec un budget largement inférieur aux grandes cylindrées tel que Manchester United, Arsenal ou Chelsea, le petit poucet a remporté le trophée du championnat le plus prestigieux du monde. 

Tout au long de la saison le club, mené de main de maître par son coach italien Claudio Ranieri et son staff, a su tenir tête aux clubs mythiques anglais. Avec un recrutement intelligent qui n’a pas coûté une fortune à la différence par exemple des millions dépensés par Manchester United pour Anthony Martial, le coach a su former une équipe diligente et appliquée, à l’image de N’golo Kanté révélé à Caen lors des saisons 2013 à 2015, ou de l’incroyable passeur et buteur Riyad Mahrez, en provenance du Havre.

En Angleterre, pays roi des paris, ceux qui ont  décidé de parier en ligne ou chez les bookmakers sur la victoire de Leicester en début de saison ont du se frotter les mains… La côte était de 5000  contre 1. C’est d’ailleurs arrivé à un parieur qui a gagné 127000 euros en pariant 20 livres (environ 20 euros). C’est un des plus gros gains jamais enregistrés pour un pari sur une épreuve sportive.

La bonne affaire revient au propriétaire du club, le milliardaire thaïlandais Vichai Raksriaksorn qui l’a racheté en 2010. Auparavant, sa marque King Power en était déjà le sponsor. Le titre devrait lui rapporter une dotation de 100 millions d’euros, de quoi renforcer l’équipe pour la saison à venir.  Cette somme pourrait doubler ou tripler en fonction des performances lors de la prochaine saison.

Qualifié d’office pour la Ligue des Champions, le club peut déjà compter sur la manne financière qu’il va toucher lors des matches de poule, soit environ 12 millions d’euros auxquels s’ajouteront 1,5 millions d’euros pour chaque match gagné et 500 000 euros par match nul (chiffres de la saison 2015-2016).

Mais la chance ne s’arrête pas là ! L’équipe étant entrainée par un coach italien, toute l’Italie s’est mise à regarder les matches de Leicester, qui ont ainsi doublé en audience, ce qui augmente encore plus les droits télé. Sachant que la Premier League est le championnat le plus regardé au monde, devant la Liga et la Bundesliga, on peut s’imaginer le pactole que va toucher le club.

Il reste néanmoins une question : le club va-t-il aussi bien faire la saison prochaine ?

L’histoire du foot est jonchée de petits clubs qui arrivent en tête d’un championnat ou dans les places qualificatives pour la Ligue des Champions et qui s’effondrent la saison suivante. On se souvient en France de Montpellier vainqueur de la Ligue 1 lors de la saison 2011-2012 et s’écroulant par la suite au niveau national, sans parler de sa piètre prestation européenne. Mais en France nous avons un problème différent qu’en Angleterre : nos joueurs partent dans les grands clubs où ils sont mieux payés et où ils pourront évoluer sur le plan technique. Tandis que les joueurs de Leicester n’auront pas forcément envie de chercher ailleurs, ils sont déjà acteurs du championnat le plus prisé.

Nous allons voir si Ranieri, son staff et les investisseurs vont casser la tirelire pour recruter des stars du football et renforcer l’équipe, ou continuer sur la même stratégie et découvrir de nouvelles pépites que personne n’a encore su voir. Il semble que cette dernière option soit la plus payante !


Réaction(s)

commentaires

Continuez la lecture