Armstrong, présumé coupable

Posté par
octobre 22, 2012
billet football

L’UCI a validé ce lundi la décision de l’USADA comme quoi Lance Armstrong est déclaré coupable dans son affaire de dopage. Patrick McQuaid, président de l’Union Cycliste Internationale, a annoncé sa suspension à vie et le retrait officiel de ses sept titres sur le Tour de France. Le débat polémique sur le dopage dans le sport marque son grand retour.

« Lance Armstrong n’a plus sa place dans le cyclisme. » Ces quelques mots forts ont été prononcé aujourd’hui même par Pat McQuaid, porte parole de l’UCI. L’américain, vainqueur de sept éditions du Tour de France, vient d’être officiellement déchu de ses titres. Une nouvelle triste et émouvante pour tous les amateurs de cyclisme qui admiraient cette homme pour son courage et le combat qu’il a mené sans relâche pendant plus de dix ans pour la recherche dans la lutte contre le cancer.

Mais la ferme décision des autorités ne peut être réfutée puisque Lance Armstrong a lui-même avoué le 24 août dernier qu’il s’était dopé aux corticoïdes et à l’EPO, cessant de contester les avis de l’USADA (l’Agence Américaine Antidopage, ndlr). Le malade qui a courageusement vaincu un cancer des testicules est sanctionné, quelque fut son combat admirable contre le cancer qui s’est d’ailleurs achevé il y a précisément cinq jours. Suite aux décisions des autorités à propos des sanctions encourues pour l’affaire de dopage, Armstrong a quitté la Lance Armstrong Foundation le 17 octobre dernier, association qu’il a lui-même fondé en 1997 qui récoltait des fonds dans le but d’améliorer les recherches contre le cancer. Une ribambelle de mauvaises nouvelles en une simple semaine pour quelqu’un qui aurait mérité mieux.

Le débat à propos du dopage dans le sport refait donc surface : serait-il juste de légaliser les produits dopants pour améliorer les performances des sportifs et leur permettre de se dépasser, de repousser les limites du possible ? ou peut-on considérer, comme c’est le cas jusqu’à présent, que le principe du dopage est contre-nature, qu’il est synonyme de tricherie vis à vis des autres sportifs, et qu’il compromet dangereusement la santé du dopé ? Votre avis nous intéresse !

Etienne Adeline


Réaction(s)

commentaires

Continuez la lecture